Take a fresh look at your lifestyle.

Atakpamé/ Le club RFI Togo sensibilise la population sur les méfaits de la consommation des faux médicaments

 

 

 

TOGOCOM

Les faux médicaments sont un double crime : crime contre la santé et contre la société car il frappe les plus pauvres. Consciente que la lutte contre la, consommation de ces médicaments ne peut être vaincue que par la sensibilisation, la Coordination du club RFI-Togo a entrepris depuis quelques années des campagnes de sensibilisation en direction des populations togolaises.

Placée cette année sous le thème « Les faux médicaments, un crime contre l’humanité », cette campagne a mis le cap le vendredi 18 août sur la ville d’Atakpamé. Il s’agit de sensibiliser la population de la ville des Sept collines sur les conséquences liées à la consommation des faux médicaments tant chez les hommes que chez les animaux. L’objectif est d’informer et relever les méfaits des faux médicaments sur la santé humaine et animale.

Les participants ont été entretenus sur entre autres sur la commercialisation et l’usage des produits pharmaceutiques et la réglementation togolaise du circuit de distribution des médicaments dûment homologués. Ils ont été sensibilisés sur les conséquences des faux médicaments notamment leurs impacts négatifs sur la santé, sur le plan socio-économique et environnemental.

Le docteur vétérinaire Kombaté Konga, membre de l’équipe de sensibilisation, a indiqué que le trafic de faux médicaments a des conséquences difficilement quantifiables, mais souvent sous-estimées. Il a fait savoir que l’impact négatif sur le plan sanitaire se résume parfois à une incapacité à prévenir ou guérir certaines maladies et aux décès. Le Dr. a souligné que d’après les études menées par l’OMS en 2017, les résultats ont démontré que les faux médicaments seraient responsables chaque année d’au moins 170 000 décès de pneumonie infantile et 150 000 décès de paludisme chez les enfants de moins de 5 ans vivant en Afrique sub-saharienne. Il a exhorté les populations à plus de prudence et vigilance dans l’achat des produits.

Le représentant de la coordination des clubs RFI-Togo, Alfred Nadjéré a remercié les bonnes volontés qui ont soutenu cette activité de sensibilisation à l’intention de la population d’Atakpamé. Il a indiqué que l’achat et l’utilisation des médicaments au bord des routes sont des comportements à proscrire. M. Nadjéré a remercié le gouvernement pour les dispositions prises pour lutter contre ce fléau et lancé un appel aux autorités togolaises pour l’établissement d’un laboratoire sophistiqué en vue de détecter les médicaments contrefaits qui entrent sur le territoire national.

HCRUNN

Soulignons qu’en marge de cette sensibilisation, le Club RFI a organisé Eco-jogging (une activité sportive au cours de laquelle on ramasse les ordures dans la rue).

 

 

LR

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 90 96 63 64/ 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy