Take a fresh look at your lifestyle.

Crise au MPDD : exclu du parti, Gérard Comla Adja parle de ‘délivrance’

Le désormais ex vice-président du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD) d’Agbéyomé Kodjo ne s’est pas fait prier pour réagir à son exclusion du parti.

 

En effet, dans un communiqué signé de sa troisième vice-présidente, Mme Dovi Amouzou, « Le Bureau Politique, après avoir analysé la crise ouverte par les prises de positions contraires à la ligne du parti du Premier Vice-président, M. Gérard Comla Adja, décide à compter de ce jour de son exclusion définitive du MPDD ».

 

Joint par nos confrères de la radio Nana Fm ce jeudi 13 avril 2023, Gérard Comla Adja accueille cette décision comme « une délivrance ».

TOGOCOM

« J’ai la chance de lire beaucoup. Je suis un homme de foi, tout ce qui arrive est bon. Hier avant que je ne prenne connaissance de cette décision, je lisais un livre dont un des chapitres dit : Ne tiens pas tête au mal, seule compte l’intégrité  de l’âme. Dans ce récit-là, j’ai compris que toute chose concourt au bien de ceux qui aiment Dieu. A partir du moment où l’évènement (la décision, Ndlr) est tombé(e) comme une surprise, pourquoi vouloir s’opposer ? ».  

«(…) Pour moi c’est une délivrance, je pèse bien mes mots », a déclaré Gérard Adja, au micro de Nana FM.

 

HCRUNN

« Nous avons eu à passer de belles expériences tout d’abord hors et ensuite au sein du parti OBUTS qui a été entre-temps dissous. Nous avons travaillé nous deux, jusqu’à la récupération du parti et après nous avons choisi ensemble le nom du parti en devenant le MPDD. Donc nous avons fait de belles expériences, mais aussi des douloureuses. Tout ça, ce sont des richesses que nous avons partagées. Je porte en moi ces richesses-là et je crois que lui aussi les porte de son côté. Donc ce sont des expériences qu’il ne faut pas oublier ». a-t-il ajouté.

 

Gérard Adja estime que « ce n’est pas la peine de vouloir s’engager dans une épreuve de force, ce n’est pas la peine ». Pour lui, « chacun peut prendre son chemin, l’essentiel est que le résultat que nous cherchons pour notre pays, que nous puissions l’obtenir ».

 

« La décision malheureusement, sans s’adresser à d’autres militants, les affecte aussi parce qu’il y en a beaucoup de nos militants qui souhaitent aller aussi aux élections. Donc le fait que moi j’ai subi ce sort, ça va créer la peur et l’indignation auprès d’un certain nombre de citoyens togolais qui voudraient aussi participer à ces joutes électorales prochaines. Donc je ne sais pas comment ces gens-là vont recevoir cette décision parce que je suis certain que beaucoup d’entre eux seront déçus », regrette-t-il.

 

La rédaction apprend entre autre que Gerard Adja est le nouveau secrétaire exécutif de la Dynamique pour la majorité du peuple (DMP).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy