Take a fresh look at your lifestyle.

Election 2024 : 2 militants d’ADDI remis en liberté et 1 électrice [toujours] en détention

 

Deux militants de l’Alliance pour la démocratie et le développement intégral (ADDI)-opposition- ont été remis en liberté hier jeudi 2 mai 2024 à Cinkassé, au nord du pays, alors qu’une électrice est toujours en détention.

Fatao Bouraïma, délégué du candidat ADDI et Zida Alimo, membre du bureau de vote de l’EPP Zanga, dans le canton de Gnoaga, ont été libérés hier après avoir purgé la période de garde-à-vue, a confirmé le procureur de la République de Dapaong, Kodjo Mawulikplim contacté par TOGO SCOOP.

TOGOCOM

Ils étaient accusés d’avoir commis des voies de fait sur des électeurs soupçonnés d’être des ‘’gros bras’’ venus du Ghana. Après la période de garde-à-vue, le procureur n’a retenu aucune charge contre eux.

Quant à la dame, une électrice, elle aurait dans la bagarre jeté une pierre sur une voiture.

« Elle est actuellement chez le juge d’instruction », a confié le Procureur de la République.

HCRUNN

Le jour des élections, le 29 avril 2024, des violences ont été signalées dans plusieurs bureaux de vote de Cinkassé. Dans ces bagarres, un candidat de l’ADDI dans la préfecture, a été grièvement blessé et hospitalisé.

 

 

Francine DZIDULA

 E-Mail: togoscoop@gmail.com

 Tél : (00228) 90 96 63 64/ 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy