Take a fresh look at your lifestyle.

Google licencie 28 employés pour avoir protesté contre un contrat avec Israël

 

 

 

Google a annoncé le jeudi 18 avril 2024 avoir licencié 28 employés après que certains membres du personnel eurent participé à des manifestations contre le contrat cloud de l’entreprise avec le gouvernement israélien.

 

L’unité Alphabet (GOOGL.O) a confirmé qu’un petit nombre d’employés protestataires sont entrés et ont perturbé le travail dans quelques bureaux non précisés.

 

TOGOCOM

Entraver physiquement le travail d’autres employés et les empêcher d’accéder à nos installations constitue une violation flagrante de nos politiques et un comportement totalement inacceptable“, a déclaré l’entreprise dans un communiqué.

 

Google a déclaré qu’il avait conclu des enquêtes individuelles, entraînant le licenciement de 28 employés, et qu’il poursuivrait son enquête et prendrait les mesures nécessaires. Dans une déclaration sur Medium, les employés de Google affiliés à la campagne « Pas de technologie pour l’apartheid » ont qualifié cela d’« acte de représailles flagrant, affirmant que certains employés qui n’avaient pas directement participé aux manifestations de mardi figuraient également parmi les licenciés. Les employés de Google ont le droit de protester pacifiquement contre les termes et conditions de notre travail“, ajoute le communiqué.

 

La faction protestataire affirme que le projet Nimbus, un contrat de 1,2 milliard de dollars attribué à Google et Amazon (AMZN.O) en 2021 pour fournir au gouvernement israélien des services cloud, soutient le développement d’outils militaires par le gouvernement israélien.

 

HCRUNN

Dans sa déclaration, Google a affirmé que le contrat Nimbus : « n’est pas destiné à des charges de travail hautement sensibles, classifiées ou militaires liées aux armes ou aux services de renseignement. » Les protestations contre Google ne sont pas nouvelles. En 2018, les travailleurs ont réussi à pousser l’entreprise à suspendre un contrat avec l’armée américaine, le Projet Maven, destiné à analyser les images aériennes de drones avec des applications potentielles dans la guerre.

 

Yaovi AGBEGNIGAN

E-Mail: togoscoop@gmail.com

 Tél : (00228) 90 96 63 64/ 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy