Take a fresh look at your lifestyle.

Le président de la Commission européenne accusé de complicité dans les crimes de guerre israéliens à la CPI

La plainte a été déposée par l’Institut International de Recherche sur la Paix de Genève (GIPRI) contre le président de la Commission européenne auprès de la Cour pénale internationale (CPI) le 22 mai.

 

La plainte, soutenue par divers groupes de défense des droits de l’homme et d’éminents universitaires et experts en droit pénal international, exhorte le procureur de la CPI à ouvrir des enquêtes sur la base des informations fournies contre von der Leyen.

 

TOGOCOM

« Il existe des motifs raisonnables de croire que le soutien inconditionnel du président de la Commission européenne à Israël – militaire, économique, diplomatique et politique – a permis les crimes de guerre et le génocide en cours à Gaza », indique la plainte.

 

Un ancien expert indépendant de l’ONU, Alfred de Zayas, a publié une déclaration personnelle soulignant que von der Leyen, en sa qualité de présidente de la Commission, avait joué un rôle efficace pour accéder au soutien militaire fourni par l’Union européenne à l’armée israélienne.

 

Il a déclaré que von der Leyen n’avait pas imposé de sanctions économiques et militaires à Israël et avait fait de nombreuses déclarations contenant des informations sur le soutien diplomatique à Israël.

 

Von der Leyen est critiquée pour avoir adopté une « position extrêmement pro-israélienne » et pour son soutien inconditionnel à Israël depuis octobre 2023.

 

HCRUNN

Elle a effectué une visite de solidarité en Israël six jours après qu’Israël a lancé ses violentes attaques contre Gaza et a exprimé le soutien inconditionnel de l’Union européenne à Tel Aviv. Lors de ses contacts avec des responsables israéliens, von der Leyen n’a pas évoqué la détérioration de la situation humanitaire à Gaza en raison du ciblage des civils et des infrastructures.

 

Le 20 octobre, les services de l’UE ont écrit une lettre commune exhortant von der Leyen à appeler à un cessez-le-feu et à protéger les vies civiles plutôt que de soutenir Israël sans conditions.

 

En février, le responsable de la politique étrangère de l’Union européenne, Josep Borrell, a déclaré : « Avec sa visite en Israël fin 2023, von der Leyen ne représente qu’elle-même en termes de politique internationale et a laissé un coût géopolitique énorme pour l’Europe. »

 

Yaovi AGBEGNIGAN

E-Mail: togoscoop@gmail.com

 Tél : (00228) 90 96 63 64/ 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy