Take a fresh look at your lifestyle.

Le Togo a la recherche de financement du RGPH 5

HCRUNN

                                  Le DG de l’INSEED

Une rencontre présidée par la ministre de la planification et du developpement et de la Cooperation, Mme Demba Tignokpa, a réuni, ce jeudi 16 janvier à Lomé, les representants des instutions internationales et des ambassades accrédités au Togo. L’objectif de ladite rencontre  était de susciter l’adhésion des partenaires financiers au processus de financement de l’operation de recensement général  de la population et l’habitat(RGPH) et surtout leur positionnement par rapport au budget de ce recensement.

Le Togo s’est engagé, depuis 2011, à observer la periodicité décennale des recensements generaux conformément à la recommandation des Nations-Unies. C’est ainsi que pour la bonne atteinte de cet objectif, l’état togolais fait appel aux éventuels partenaires financiers lors de cette conférence.

Cette rencontre a permis d’échanger avec les partenaires techniques et financiers du Togo pour voir dans quelle mesure et à quel niveau de mobilisation, le financement du 5ème Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH5) peut être porter.

Pour cette cinquième édition du recensement, le Togo veut souscrire aux recommandations du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) à travers l’ajout de nouveaux modules au questionnaire pour prendre en compte les préoccupations émergentes, mais également en adhérant à la mouvance mondiale des recensements numériques avec la cartographie numérisée et la collecte digitalisée des données.

M. KOUASSI Koame, Directeur Général de l’institut national de la statistique et des études économiques et démographiques (INSEED) explique: « Cette cinquième opération de recensement nécessite au total 8.189.901.930 FCFA car cela engage beaucoup de ressources humaines (15.000 personnes), matérielles (motos, voitures, tablettes) ».

« Il ressort globalement de ces échanges, un engagement ferme de beaucoup de partenaires à soutenir le processus de RGPH au Togo. Cela s’est manifesté en terme de besoin d’appui en ressources financières, en équipements et en logistique pour faciliter les travaux du RGPH5. Je voudrais rappeler que ce recensement s’inscrit dans le cadre des recommandations des Nations Unies qui stipule que les pays doivent mettre à jour leurs données démographiques tous les dix (10) ans. Cette action facilite l’évaluation des programmes de développement comme le PND 2018-2022 au Togo. En outre, cela permet de voir les niveaux d’évolution des indicateurs liés aux objectifs de développement durable et à l’agenda 2063 de l’Union Africaine », a déclaré M. KOUASSI Koame.

KPELLY Eric
E-Mail: togoscoop@gmail.com
Tél: (00228) 99 56 57 88

TOGOCOM

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy