Take a fresh look at your lifestyle.

Madagascar : L’inspirante démission du président Andry Rajoelina

 

Le président malgache, Andry Rajoelina a démissionné de son poste de président de la République malgache ce 11 septembre 2023. Cette démission n’est pas une surprise sur la Grande île. En effet, selon la Constitution malgache : « ?? ???́?????? ?? ???????? ???? ??́?????????? ????? ???? ???? ?? ??????? ?’?? ??? ???????? ?̀ ?? ?????? ?????????? ». L’élection présidentielle au Madagascar est prévue sur le 9 novembre 2023.

TOGOCOM

Cette disposition constitutionnelle malgache devrait, en principe, être reprise dans la constitution de plusieurs pays africains surtout francophones pour donner les mêmes chances à tous les candidats au suffrage universel. On sait que dans la plupart de ces pays où les contre-pouvoirs sont inexistants, les présidents sortants se livrent à des manigances pour être reconduits à la tête de leur pays.

Tout d’abord, au cours de la campagne électorale, il y a souvent conflit de rôle. En effet, il est difficile de faire la démarcation entre le président sortant qui exécute toujours ses rôles régaliens et le candidat à l’élection. Par exemple, le président sortant qui, au cours de la campagne électorale reçoit une personnalité en audience est sous le feu des médias alors que ses adversaires ne peuvent aussi bénéficier de ces projecteurs.

Mais à part cela, sur le continent tout au long de la campagne électorale, les moyens de l’Etat sont mis à contribution pour mener la campagne en faveur du candidat-président. Les voitures étatiques, les moyens financiers des sociétés d’Etat et mêmes les fonctionnaires battent campagne pour le candidat sortant. De même, la violation des dispositions du code électorale comme le dépassement des fonds de campagne par le président sortant n’est pas sanctionnée.

Tout proche de nous, tout le monde convient de reconnaître que c’est parce le Président sortant Ali Bongo bénéficiait des leviers de l’Etat qu’il a pu modifier les résultats du scrutin en sa faveur.

HCRUNN

Pour toutes ces raisons et bien d’autres il serait important que les pays africains s’inspirent de cette disposition constitutionnelle malgache pour mettre tous les candidats au suffrage universel sur le même pied d’égalité.

 

 

 

Clarisse AFANOU

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 90 96 63 64/ 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy