Take a fresh look at your lifestyle.

Habia Nicodème gagnera cette lutte pour le peuple togolais

Les Acteurs de la vie sociopolitique politique, entendez par là le tandem Habia Nicodème et Ouro-Djikpa Tchatchikpi ont appelé ce 14 janvier 2023 l’opposition à une unicité d’action pour parvenir à l’alternance, 60 ans après l’assassinat du Père de l’indépendance. C’est au cours d’une conférence de presse organisée par ce tandem et qui a vu la participation de leur partenaire de la Dynamique Monseigneur Kpodzro.

Les Acteurs de la vie sociopolitique et leur partenaire de la DMK exigent l’unicité de l’opposition, ont-ils déclarer.

Dans une déclaration lue en début de la conférence, les organisateurs sont revenus sur l’assassinat de Sylvanus Olympio, le premier président du Togo. Pour eux, cette tragédie expérimentale, néocoloniale françafricaine qui s’est produite dans notre jeune nation est “un acte lâche, barbare et sanguinaire, œuvre de colon prétentieux, spoliateurs et prédateurs de biens naturels a été exécutée par des traîtres à l’intérieur qui, depuis lors, se comportent comme de véritables loups dans la bergerie”.

TOGOCOM

Ce triste anniversaire, poursuivent-ils, loin d’être un moment d’agonie et de résignation, au contraire doit être l’occasion d’une redécouverte de notre réelle identité et du seul repère patrimonial, l’incarnation de la liberté, de la justice et du droit, ont-ils clamé en conviant le peuple togolais à se battre jusqu’à la dernière goutte de son sang pour que le Togo renaisse.

Plusieurs sujets d’actualité ont été également abordés au cours de cette rencontre avec la presse. Tirant les leçons de trois décennies de lutte pour l’avènement de la démocratie au Togo,  Nicodème Habia, le président du parti politique les Démocrates, a, sans ambages, déclaré que l’opposition a échoué.

« Ils ont échoué, nous ne voulons plus échouer et nous n’allons plus échouer car nous connaissons ce régime. Nous savons comment nous pouvons l’avoir et on fera tout pour gagner cette lutte pour le peuple togolais », a tranché l’ancien député.

Cet échec est imputable à une opposition togolaise qui n’est pas « responsable, cohérente, sérieuse avec elle-même », insiste-t-il.

HCRUNN

Autre signe d’une opposition incohérente est, selon Habia, la participation à des « élections perdues d’avance ». L’opposition ne doit pas participer à des élections perdues d’avance. « Si vous allez à une élection volée d’avance par le pouvoir, quand est-ce qu’il peut y avoir de l’alternance », se demande-t-il avant de poursuivre qu’on ne peut pas aller à « des élections avec la CENI actuelle, la cour constitutionnelle actuelle, et le ministère de l’administration territoire d’aujourd’hui et espérer gagner surtout que c’est l’armée qui publie les résultats ».

Par ailleurs, les Acteurs de la vie sociopolitique exige la libération de tous les détenus politiques et d’opinion qui croupissent dans les geôles du régime RPT/UNIR ; la signature d’une amnistie générale permettant à un retour paisible de tous les exilés et refugiés politiques au Togo et enfin les assises nationales inclusives et la tenue d’une transition politique digne de ce nom qui ouvriront la porte d’une refondation nationale et la sortie honorable de la longue et grave crise sociopolitique qui a mis à genoux le Togo.

 

Francine DZIDULA

Photo: DR

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 90 96 63 64/ 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy