Take a fresh look at your lifestyle.

Lake agricole : Le pivot, l’innovation technologique pour dompter la pluie

 

A Kolo, village situé à une dizaine de km au nord-ouest de Tsévié, une nouvelle ère s’ouvre pour l’agriculture togolaise. S’inscrivant dans la dynamique de l’ambition du président de la République, Faure Gnassingbé, matérialisée à travers les Zones d’aménagement agricoles planifiées (ZAAP), et Forum national des producteurs agricoles du Togo (FoPAT), soucieux d’apporter de l’innovation dans le domaine agricole pour booster la production, est née Lake agricole. Celle-ci est une ferme agricole spécialisée dans l’irrigation à travers une machine moderne d’irrigation qui permet de dompter la pluie, le pivot.  Avec cette machine, le paysan n’est plus conditionné par les aléas météorologiques notamment la pluie.

TOGOCOM

« Le pivot est la solution trouvée au problème d’irrigation pour accompagner les fermiers togolais », lâche le PDG de Lake agricole, M. Edji Komlagan.

LE DISPOSITIF

Appareil d’irrigation automoteur qui arrose les cultures, le pivot se distingue des autres dispositifs par son fonctionnement circulaire ou sectoriel. Fixés à une extrémité, les pivots se déplacent en cercle autour de ce point central. Ils incluent des travées formées de tubes asperseurs qui sont montés sur une charpente et un jambage. Ce dernier est doté d’un système de motorisation. Ils tournent autour de l’unité centrale pour assurer la gestion de l’eau dans une zone aride, que la parcelle soit petite ou grande.   Un pivot irrigation se démarque d’autres engins destinés à l’arrosage d’une surface surtout par sa praticité. Simple d’utilisation, ce système d’arrosage facilite le travail des agriculteurs.

« C’est une machine qui semble énorme à vue mais très simple à utiliser. Aujourd’hui, ici par exemple, je ne suis pas le seul à savoir utiliser le pivot. Même le gardien qu’on a ici sait l’utiliser. C’est lui qui nous arrose le matin et le soir. Il suffit juste d’avoir de l’électricité », concède M. Edji.

Avec le pivot, il est par exemple possible de régler les pluviométries selon les cultures. Programmable, cet équipement peut être réglé en toute facilité : il suffit, pour ce faire, de jouer avec l’automatisme embarqué. Économe en eau, le pivot permet également d’apporter un volume déterminé, à condition d’adopter des fonctionnalités avancées, correspondant aux besoins de la culture. Des études montrent même qu’il est 20 % plus économe qu’un enrouleur.

« Juste un bouton vous permet d’arroser votre champ de 10 à 250 hectares en 1 heure de temps », insiste le PDG de Lake agricole pour qui le pivot est le remplaçant de la pluie.

Avec le pivot, il faut juste avoir une source d’eau. Quant à la ferme Lake agricole, elle dispose de trois forages qui permettent d’alimenter une citerne en eau. Dans cette dernière se fait les mélanges en fonction de ce qu’on veut pulvériser : herbicide, engrais, pesticide…

le PDG au milieu entouré de ses collaborateurs
HCRUNN

Pour Mawuko Nadhon, le Directeur des exploitations, « cette initiative répond à la demande du gouvernement. Le gouvernement a des efforts pour accompagner les agriculteurs. Ce que Lake agricole peut apporter c’est aussi un stimulant à ce que fait déjà le chef de l’État. Mettre un pivot d’irrigation au temps chaud, au temps sèche nous permet de résoudre les problèmes d’eau ». Pour le moment, cette ferme est expérimentale et elle a besoin de l’accompagnement du gouvernement pour éclore toutes ses potentialités. Le soutien du gouvernement peut être la mise à disposition des terres ou tous autres soutiens.

UN PROJET IMPRESSIONNANT

Étendue sur une superficie de 21 hectares dont 11 exploités la saison dernière, la ferme Lake Agricole est spécialisée dans la culture du maïs et du soja, et à pour vision de s’étendre à long terme sur une superficie de 45 hectares.

Le rendement de la première année est encourageant. « Le paysan togolais dit qu’il fait 4 tonnes à l’hectare. Nous, notre vision c’est de faire 10 à 12 tonnes à l’hectare. Ce qu’on a vu l’année passée à l’essai, on n’est pas très loin de ce chiffre », note le directeur des exploitations.

La ferme dispose également de trois tracteurs qui servent à labourer la terre. « Le pivot c’est juste un moyen d’irriguer la terre. On a trois tracteurs qu’on utilise depuis les semis jusqu’à la moisson. Le pivot ne va pas labourer pour vous », clarifie le PDG.

En dehors de l’agriculture, les promoteurs ont inclus des volets tels que l’élevage de volailles, visant à réduire la dépendance aux importations de produits carnés et à stimuler l’économie locale.

Dr Landjergue Boulodjoh Pascal, directeur préfectoral Zio a été impressionné par la ferme. « C’est tellement captivant et impressionnant ce que je viens de voir. J’ai l’assurance que les ZAP peuvent être relevées à partir de ce projet. C’est un projet à étendre à d’autres localités sans conditionnalité, il n’y a pas à douter. Nous ferons de notre mieux pour que l’information parvienne à notre hiérarchie au chef de l’Etat et qu’ils viennent toucher du doigt ce qui se fait ici », annonce-t-il.

En partenariat avec représentant la société turque AFKO productrice du pivot, le PDG de Lake agricole se propose de mettre à disposition de tout paysan togolais qui en fait la demande. « C’est ma contribution à ma nation », conclut-il.

 

Albert AGBEKO

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 90 96 63 64/ 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy