Take a fresh look at your lifestyle.

Togo : Jean-Pierre Fabre siègera-t-il à la nouvelle assemblée nationale ?

 

Depuis la publication des résultats de l’élection législative octroyant 5 sièges sur les 113 à l’ensemble de l’opposition, la question suscite débat au sein de l’opposition. Les 4 partis parlementaires issus de l’opposition siègeront-ils au sein de la nouvelle assemblée nationale ?

 Face à la presse ce 14 mai 2024, la question a été posée au seul  élu de l’ANC au cours de cette consultation électorale. Jean-Pierre Fabre, le président de la formation orange joue le suspens puisqu’il n’a pas tranché le débat.

TOGOCOM

« Monsieur Jean-Pierre Fabre n’est pas le candidat de Jean-Pierre Fabre. Il est le candidat d’un parti politique qui montre depuis plusieurs années qu’il est un parti politique sérieux et rigoureux. Donc, il revient au parti politique au nom duquel M. Jean-Pierre Fabre s’est présenté à ces élections, l’ANC, d’analyser les avantages et les inconvénients de la participation ou non de ce parti à l’assemblée nationale. Et c’est très froidement que l’ANC se prononcera sur la question. Pour le moment ce n’est pas encore le cas », a déclaré le rescapé de la liste ANC.

Outre l’ANC, cette question concerne également les autres formations de l’opposition à savoir : ADDI, FDR et DMP qui ont aussi réussi à avoir au moins un député dans la prochaine assemblée nationale.

Dans l’opinion, les partis de l’opposition doivent renoncer à siéger au sein de cette assemblée, s’ils ont encore une quelconque dignité à préserver, entend-on dire.

 « Moi, à la place de Brigitte Adjamagbo-Johnson, Aimé Tchabouré Gogué, Apevon Dodji Paul et Jean-Pierre Fabre, je ne siègerais pas dans cette assemblée pour me faire humilier pendant 6 ans, même si je perds une indemnité parlementaire mensuelle d’environ 2 millions de FCFA, car mieux vaut mourir dans la dignité que de rester vivant avec des miettes de subsides du RPT-UNIR.

Je laisserais purement et simplement au RPT-UNIR ces sièges qu’il nous a octroyés par pitié. Qu’il prenne tout en même temps, comme ça, on sait qu’ils sont les seuls et uniques dans le cœur des Togolais.

HCRUNN

J’invite donc solennellement ces personnalités à retourner au RPT-UNIR les 5 sièges dont il a bien voulu les gratifier par magnanimité et par pitié.

Puisque le RPT-UNIR est omniprésent, hégémonique et propriétaire de tous les Togolais et de leurs voix, eh bien que tout lui revienne en conséquence !

Désormais, prononçons la disparition de tous les partis politiques existant dans le pays, transférons leurs biens, leurs avoirs et leurs militants au RPT-UNIR et proclamons le parti bleu PARTI UNIQUE par la volonté des Togolais.

 Portons tous du bleu. Peignons nos maisons, nos voitures, nos bâtiments, les édifices publics et privés, les édifices religieux et tout notre Togo en bleu-blanc pour marquer notre adhésion collective et populaire à ce parti », avait ironisé un analyste.

Quelle sera la décision finale de ces partis politiques, nous le saurons d’ici la rentrée parlementaire prévue le 21 mai 2024 selon la constitution de la IVème République. 

 

Albert AGBEKO

E-Mail: togoscoop@gmail.com

 Tél : (00228) 90 96 63 64/ 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy