Take a fresh look at your lifestyle.

Pacôme Adjourouvi (président CPC) : « La majorité n’a pas revendiqué la reprise du recensement »

 

Le Cadre permanent de concertation (CPC) a clôturé cette session de discussion. Durant deux jours, les discussions ont tourné autour des questions d’actualité notamment le recensement électoral. Faisant le point de cette session le président du cadre, Pacôme Ajourouvi a laissé entendre qu’il n’y aura pas une reprise des travaux.

Lire ses déclarations faites à la presse…

TOGOCOM

 Qu’est-ce qu’on peut retenir de ces deux jours de travaux ?

On peut retenir en général que le CPC qui est un cadre de concertation et de discussion sur la vie politique de notre pays est toujours un endroit privilégié pour débattre de toutes les questions et notamment des questions de l’heure comme vous le savez c’est le recensement électoral.

Je constate qu’après les discussions, qu’après les échanges, nous nous sommes mis d’accord, on s’est entendu que globalement nonobstant quelques coins, globalement le recensement a été positif.

Je trouve que le CPC reste un vivier efficace pour la modernisation de la vie politique dans notre pays.

Concrètement quelles sont les décisions que vous avez prises et que vous allez transmettre au gouvernement en ce qui concerne le recensement électoral ?

Nous avons entendu certaines revendications mais laissez-moi vous dire qu’elles ne sont pas partagées par beaucoup de monde, le CPC ce n’est pas seulement 1 ou 2 ou 3 partis politiques…il y a plusieurs organisations politiques autour de la table. La majorité n’a pas revendiqué un autre recensement, donc en ce qui nous concerne le recensement tel qu’il a été fait est pour moi satisfaisant dans l’ensemble et je pense que beaucoup de partis politiques autour de la table ne sont plus revenus là-dessus en tout cas aujourd’hui il n’a pas été question.

Même si c’est un seul togolais qui n’a pas été recensé ça ne vous gêne pas ?

Vous ne pouvez pas poser la question de cette façon-là.  Pourquoi vous voulez que ce soit uniquement dans la zone 1. Et pourquoi pas dans la zone 2 ou 3. Les problèmes sont les mêmes.

Vous reconnaissez qu’il y a eu des problèmes ?

HCRUNN

J’ai entendu, je ne suis quand même pas en hors sol, je suis dans mon pays, sur le terrain, j’ai vu qu’il y a eu des problèmes, surtout au début mais ces problèmes ont été corrigés au fur et à mesure.

Que ce soit les recommandations ou pas, selon le CPC est-ce qu’on reprend le recensement ou pas ?

Non ! non ! Selon les discussions que nous avons eues je vous répète qu’il y avait plus 18 formations autour de la table, je n’ai pas eu ce sentiment que la majorité réclamait, demandait fortement qu’on reprenne le recensement. Je ne suis pas seul dans la salle.

Apparemment l’article 44 de la Constitution ne sera pas respecté ?

Comment ce n’est pas respecté. Vous savez que dans tout pays il y a un délai. Il y a un délai. Si vous ne fixez pas de délai vous ne serez pas crédible. Un délai a été fixé, les choses ont été faites en l’état, c’est vrai je regrette que certains n’ont pas pu être recensé est-ce pour autant que nous allons revenir sur le recensement, je ne pense pas, on ne reviendra pas sur le recensement. En tout cas, les formations politiques ne l’ont pas demandé en majorité. Toutes les formations ne l’ont pas. Nous étions autour de 19 dans la salle.

Ceux qui ne l’ont pas demandé comment justifient-ils leur position ?

Après les chiffres qui ont été donnés, certains ont estimé qu’il n’y aura pas de gain à reprendre. Le MRC d’Abass Kaboua n’est pas pour, le NET n’est pas pour, je ne peux pas vous les citer ils sont nombreux, l’UFC n’a pas demandé qu’on reprenne …

 

 

Propos transcrits par Albert AGBEKO

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 90 96 63 64/ 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy