Take a fresh look at your lifestyle.

Togo : Une étude révèle que les jeunes ayant suivi des formations dans des écoles privées ont plus d’avantages sur le marché du travail

 

 

TOGOCOM

Le centre Autonome des Etudes et de Renforcement des capacités pour le Développement au Togo (CADERDT) a tenu, ce 16 novembre 2023, à Lomé, un atelier de dissémination de l’étude sur « le choix du type d’école et les résultats des jeunes sur le marché du travail ». L’objectif étant de vulgariser les résultats de l’étude et de discuter des politiques concrètes et opérationnelles, susceptibles de faire de l’égalité des chances, une réalité aussi bien au niveau du système éducatif que du marché du travail.

 

S’inscrivant au titre des projets et reformes dans le domaine de l’éducation, de la formation, et de l’insertion socio-professionnelle, conformément à l’agenda gouvernemental 2020–2025, ladite étude s’est attelée principalement à questionner la relation entre le type d’école fréquentée par les jeunes au Togo (écoles publiques/écoles privées) et leurs performances sur le marché du travail et dans la vie active. Elle a été réalisée par un groupe de chercheurs africains provenant des universités de Lomé, de Yaoundé et Maroua avec le soutien du Consortium pour la Recherche Economique en Afrique (CREA).

 

Des résultats obtenus, il a été relevé que les jeunes ayant suivi des formations au sein des structures privées présenteraient plus d’avantages sur le marché du travail en termes d’accès à l’emploi et de rémunération que les jeunes formés dans d’autres types de structures ou n’ayant aucune formation. Au-delà des performances sur le marché du travail et du choix du type d’école, l’étude adresse dans une portée plus large les questions liées à des thématiques telles que l’égalité des chances, l’ascension sociale et la reproduction des élites de la société togolaise. Des recommandations pertinentes ont été proposées par l’équipe de chercheurs afin d’être traduites en mesures de politiques pour les acteurs du développement.

 

« Aujourd’hui plus qu’hier, la construction d’un capital humain de qualité apparaît comme une condition essentielle pour améliorer les performances économiques d’un Etat et poser les bases d’un développement structuré et durable », affirme, Mme Odilia B. GNASSINGBE-ESSONAM, la directrice exécutive du CADERDT.

 

Dr Koudjom
HCRUNN

Pour le Docteur Koudjom, chercheur post-doctoral à la commission économique des Nations-Unis pour l’Afrique « Cette étude se retrouve sur la liste des efforts fournis par l’Etat togolais dans l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD) notamment les ODD 4, 8, et 10 relatifs à l’amélioration de la qualité de l’éducation, la promotion de l’emploi décent et la réduction des inégalités ».

Le Togo s’est engagé ces dernières années à faire du concept « d’éducation pour tous » une réalité concrète. Cela s’est traduit par des actions telles que :

la suppression des frais de scolarité au préscolaire et au primaire pour l’ensemble des apprenants ; la réduction des frais de scolarité de soixante-dix pour cent pour les filles au niveau secondaire ; la mise en place d’un programme de cantines scolaires pour les élèves du préscolaire et du primaire ; la mise en place d’un programme d’assurance maladie des élèves dénommé « School Assur ».

 

ERIC KPELLY

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 90 96 63 64/ 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy