Take a fresh look at your lifestyle.

Cameroun – Covidgate : le Secrétaire général de la Présidence auditionné par la police judiciaire

Considéré comme le N°2 du Cameroun, le Secrétaire général de la Présidence de Paul Biya a vécu un sale quart d’heure aux mains des officiers de police judiciaire du Tribunal criminel Spécial (TCS), une institution créée par Paul Biya pour lutter contre les détournements de fonds publics.

 

En effet, selon les informations recueillies par la rédaction de togoscoop.tg auprès d’une source basée à Yaoundé, la Chambre des comptes accuse Ferdinand Ngoh Ngoh, secrétaire général de la présidence de la République, d’avoir fait perdre plus de 2 milliards FCFA à l’Etat. Cette accusation fait suite à l’enquête ouverte au sujet de la gestion controversée des fonds Covid au cours de l’exercice 2021.

 

TOGOCOM

La même source précise que le proche collaborateur de Paul Biya a été auditionné le 06 avril dernier par les officiers de police judiciaire rattaché au TCS.

 

Il faut souligner que la Chambre des comptes a publié mercredi dernier son troisième rapport sur la « Task-Force Covid-19 », mise sur pied par le chef de l’Etat pour un meilleur encadrement des dépenses liées à la lutte contre la pandémie à Covid 19. Lequel rapport chargeait fortement le ministre d’Etat Ferdinand Ngoh Ngoh.

«En 2021, l’acquisition des tests PCR n’a donné lieu ni à l’homologation, ni à la validation des prix par la Commission Spéciale de validation des prix du MINCOMMERCE au curieux prétexte avancé par le Président de la TASK FORCE COVID 19, le secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh de cette instance qu’elle n’était pas habilitée à le faire dès lors que la demande émanait de la Présidence de la République », lit-on dans le rapport.

HCRUNN

«Au final, les cinq (05) marchés passés par l’État sous la houlette de la TASK FORCE l’ont été à des prix compris entre 12 000 FCFA et 17 500 FCFA l’unité. En reprenant le prix calculé par la Chambre en 2020, à 6 518 FCFA, le surcoût engendré par ces achats peut être évalué à 2 218 180 000 F CFA », mentionne le même rapport.

 

Aussi faut-il préciser que le fait que Ferdinand Ngoh Ngoh ait été désigné plus tard comme le président de la « task force », a nourri des commentaires auprès de ses adversaires politiques. Ces derniers espèrent aussi que soit venu enfin le temps des poursuites judiciaires au sujet du «scandale» concernant le coût exorbitant des infrastructures de la CAN. Ce dernier avait aussi été désigné comme président de la task force par rapport aux chantiers de cet événement sportif.

 

Jérémie YENDOUBE

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 90 96 63 64/ 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy