Take a fresh look at your lifestyle.

Jacob Ahama est mort le micro à la main

Il est mort le micro presque à la main. Ce passionné de la radio et de l’animation, Jacob Ahama notre confrère, journaliste et animateur sur radio Victoire FM, n’est plus. Il a rendu l’âme ce 6 juin 2023 à la suite d’une courte maladie. Durant son passage à la radio, Jacob Ahama a montré son dévouement pour un métier pour lequel il a consacré sa vie. Bien qu’on savait que sa santé était déclinante ces derniers jours, l’homme ne se privait de toujours exercer sa passion. Dans les couloirs de la radio en compagnie de ses collègues qu’il a passé ses derniers instants. Fort (mal) heureusement il n’a pas poussé son dernier soupir à la radio. Jacob aimait la radio et il est mort en faisant ce qu’il aimait le plus : la radio.

Jeudi 1er juin 2023, il était encore à la radio animant son émission, malgré son état. C’est la dernière fois, il venait à la radio et on entendait sa voix à la radio animant une émission. Le vendredi il n’était pas là, de même ce lundi. Le lendemain, mardi, on apprend sa mort. Malgré qu’on le savait malade, sa mort brusque a surpris tous ses collègues qui étaient en larmes presque inconsolables.

TOGOCOM

QUI ETAIT JACOB AHAMA ?

La semaine d’avant sa disparition, Jacob Ahama répondait avec son directeur à une invitation de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) à propos d’une émission qu’il a animée le 23 mai 2023. A la suite de cette invitation le régulateur a mis la radio le 2 juin 2023 en demeure ( avertissement).

Solliciter pour combler au début de la radio l’absence d’une émission en langue locale, l’éwé sur la radio, Jacob Ahama formé sur le tas en animation radio, s’est au fil des années imposé dans le paysage audiovisuel togolais comme l’un des meilleurs et particulièrement en animation en langue nationale. Son audience s’élargit, en dehors des émissions matinales couplées du journal et de revue de presse du lundi au vendredi de 9h à 11h qu’il animait, il lui sera confiée dans l’après midi une autre émission, toujours en langue locale. Jacob a une façon toute particulière de présenter ses émissions, ce qui suscite l’admiration de ses nombreux auditeurs, quoique l’homme très respectueux mais réservé n’aime pas trop s’afficher.

Son talent et sa façon toute particulière d’animer ses émissions ont été reconnus par Togo média award qui l’a nominé dans la catégorie meilleur animateur radio pour le compte de l’année 2022.

HCRUNN

Sa disparition laissera un vide au sein de la corporation mais surtout auprès de ses collègues.
Joseph Nanti, journaliste à radio Victoire témoigne : “Nous l’appelons affectueusement CP à la radio, c’est-à-dire chef personnel. Ce que je garde de lui, c’est sa façon de régler nos différends lorsqu’un malentendu surgit entre nous les collègues. Quand on lui expose le problème, aussi difficile que cela puisse paraître, il a toujours l’habitude de répondre :” midzra nu do” c’est-à-dire réglons nos différends en langue locale. Comme ça il t’apaise et apaise l’autre aussi. Il ne tranche jamais en faveur d’un au détriment de l’autre. Il a toujours opté pour la médiation ce qui ne nous plaisait pas souvent. Mais aujourd’hui, je me rends compte que c’est une qualité pour favoriser le  vivre-ensemble et l’esprit d’équipe entre collègues et cela va nous manquer comme toute sa personne”.

Ce n’est pas seulement la radio et prioritairement la famille Ahama seule qui est étreinte par ce deuil. Pour les auditeurs de la radio, le choc est encore plus grand et douloureux et la surprise totale, d’autant plus qu’ils continuaient par écouter l’animateur, la dernière fois ils l’ont écouté il y a 4 jours. Déjà les messages de condoléances ont afflué à la direction de la radio.

Certains parmi les invités de Jacob Ahama à l’instar de Bright Fiagan, membre de la Ligue des consommateurs du Togo (LCT), plusieurs fois reçu dans les émissions du natif de Zio trouve que: ” Jacob est quelqu’un de bien. Sincère et sans langue de bois surtout quand il s’agit de dénoncer les injustices sociales. Il aime son métier et est authentique. Jacob a impacté la nation entière. C’est une perte…”, nous a-t-il confié.

Pour Yao Gbandou, le secrétaire général de la Fédération des travailleurs du bois et de la construction (FTBC), c’est avec tristesse qu’il a appris la triste nouvelle. “Je suis personnellement choqué, Jacob n’est pas seulement un ami journaliste pour nous autre, il est également mon beau. Très simple, il donne beaucoup de conseil après les émissions, il aimait vraiment son métier d’animateur à telle enseigne que après les émissions on continue toujours à échanger …Que le Seigneur lui accorde sa paix et protège sa famille qu’il a laissée”, raconte-t-il.

Notons que Jacob Ahama est marié et père de famille. Il est dans la cinquantaine.

Albert AGBEKO
E-mail togoscoop@gmail.com
Tél : (00228) 90966364/99565788
Pour vos reportages annonces et publicités contacter le service commercial de votre site internet togoscoop.tg

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy